ALFI, loger et accompagner pour un parcours résidentiel réussi

`
Flash initiatives locales
N°166
juillet-août 2018
Le Flash est un journal mensuel, dans lequel vous pouvez retrouver les initiatives locales, sociales et innovantes,
menées par l’ALFI, les ESH et sociétés coopératives HLM du Groupe Arcade.

NUMERO SPECIAL JOURNEE D'ECHANGES
PRECARITE ET SANTE MENTALE 

Conformément à son objet social, l’ALFI conduit des actions en réseau à l’échelle du Pôle Hlm du groupe Arcade, afin de promouvoir l’expérimentation, recenser les projets mis en œuvre sur l’ensemble des territoires et, par conséquent, mieux identifier leurs besoins.

Chaque année, une à deux journées sont ainsi organisées par l’ALFI, en lien avec des intervenants extérieurs (acteurs de la branche professionnelle, chercheurs, universitaires…) qui alimentent le débat et la réflexion collective pour favoriser la mise en œuvre de pratiques ou expérimentations nouvelles. 

Différentes journées ont déjà été organisées :
- Journée d’échanges sur les seniors
- Journée d’échanges sur le logement accompagné et les parcours de vie
- Journée d’échanges sur la participation des habitants

Ces journées permettent à l’ensemble des ESH et coopératives HLM du Groupe Arcade de se réunir autour d’une thématique du logement social, afin d’échanger et de diffuser les différentes pratiques mises en œuvre sur leurs territoires respectifs.

Le 20 juin dernier s’est tenue dans les locaux du Groupe une nouvelle journée d’échanges, sur la thématique « précarité et santé mentale », rassemblant à la fois des ESH (Antin Résidences, Mésolia, Norevie, France Loire, Aiguillon construction, Foyer Rémois) mais aussi des partenaires du Groupe Arcade (MGEN, Université Paris 13, Croix-Rouge française, Hôpital Maison-Blanche).

Quatre communications orales ont permis d’engager les échanges et les débats : 
- Fonctionnement d’une équipe mobile psychiatrie et précarité (Hôpital la Maison Blanche)
- Recherche universitaire (en préparation) : « le logement durable, un processus de changement ? Analyse des stratégies des locataires ayant connu un parcours de rue, pour se maintenir dans le logement » (ALFI, Université Paris 13)
- Dispositif d’accompagnement des locataires rencontrant des troubles psychiques (Mésolia)
- Dispositif interbailleurs sur la mise en place d’une mesure d’accompagnement des locataires rencontrant des difficultés de santé mentale (Aiguillon construction).

Ce Flash spécial synthétise ces 4 présentations, et intègre en complément une action entreprise par l’ESH France Loire.

 


 


EMPP MAISON-BLANCHE

L'Équipe Mobile Psychiatrie Précarité : un acteur majeur de la prise en charge des personnes en souffrance psychique

La transformation de l’hôpital psychiatrique en 1995, pose la nécessité de trouver un mode de réponse adaptée aux personnes en souffrance psychique, au sein de la société.

 

ALFI

Nouvelle recherche universitaire, dans le cadre du "logement d'abord"

L’ALFI met au point une nouvelle recherche universitaire au sein du Groupe Arcade, en partenariat avec le LEPS EA3412 de l’Université Paris 13. Il s’agira cette fois de s’inscrire dans la thématique très actuelle du logement d’abord. En effet, à travers le plan quinquennal 2018-2022, les pouvoirs publics comptent « résoudre les impasses de l’hébergement en orientant rapidement et durablement les personnes sans domicile vers le logement ».

 

MÉSOLIA

Le projet ARI ASAI : un projet expérimental multibailleurs

Les bailleurs sociaux sont confrontés à la présence, dans leurs ensembles immobiliers, de locataires présentant des troubles de comportement chroniques qui se manifestent par de l’agressivité, de la violence, des comportements atypiques…et qu’ils ne parviennent pas à traiter seuls.

 

Aiguillon construction reçoit le 2nd prix du jury lors du Trophée de l'Utilté Sociale

AIGUILLON CONSTRUCTION

Favoriser l’accès ou le maintien au logement autonome des publics présentant un trouble de santé mentale

Dans le cadre d’une réponse à l’appel à projet de 2014 « 10 000 logements accompagnés », Aiguillon construction a participé à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un dispositif interbailleurs « 300 logements accompagnés » pour favoriser l’accès et le maintien dans un logement autonome des personnes présentant des troubles de la santé mentale.

 

FRANCE LOIRE

Un groupe de travail « Santé mentale et Logement » à Bourges

À la fois espace de concertation et de coordination pour les professionnels, cette instance favorise le partenariat autour de la question du logement des personnes atteintes de troubles mentaux. Elle est indispensable à l'action sociale dans ce domaine très spécifique.