ALFI, loger et accompagner pour un parcours résidentiel réussi

`
Flash initiatives locales
N°167
septembre 2018
Le Flash est un journal mensuel, dans lequel vous pouvez retrouver les initiatives locales, sociales et innovantes,
menées par l’ALFI, les ESH et sociétés coopératives HLM du Groupe Arcade.

Retrouvez dans ce numéro du Flash, les initiatives locales, sociales et innovantes, menées par l’ALFI et les ESH du Groupe Arcade : Aiguillon construction, Antin Résidences, France Loire, Mésolia, Norevie, SFHE.



ANTIN RÉSIDENCES

La résidence Corot Monet en fête pour la réhabilitation !

Pour sa 6ème édition, le thème de la semaine des HLM portait sur la performance énergétique. A cette occasion, Antin Résidences a choisi de mettre à l’honneur la résidence Corot Monet, à Villeneuve-la-Garenne (92) où la réhabilitation en cours fera passer le bâtiment d’une étiquette F à B.

 


Tous les locataires ont donc été conviés le samedi 30 juin 2018 lors d’une après-midi festive.

Le village Antin s’est organisé autour de 5 stands sur des thèmes liés au développement durable  : démonstration individuelle du suivi de la consommation d’eau et de chauffage sur le site internet d’OCEA, atelier de sensibilisation aux éco-gestes avec ENERLIS, atelier sur la gestion des déchets avec E-Graine…

Chaque locataire s’est vu remettre un lot d’ampoules basse consommation, une multiprise avec bouton d’arrêt et des livrets explicatifs sur les éco-gestes.

Une exposition était visible sur place autour des différentes phases du projet de réhabilitation, de la fête des voisins, des économies d’énergie et de la future signalétique de la résidence. Un clown-magicien et un grand goûter ont également contribués à l’animation de cette manifestation. 

Les équipes de la direction générale, du DSU, du patrimoine, de la communication et de la direction territoriale d’Antin Résidences étaient présentes pour échanger avec l’ensemble des locataires qui ont plébiscité à 100% l’après-midi, selon le résultat affiché sur la borne sondage présente sur le site !

 

chantier d'insertion

PARTÉLIOS

Insertion : café rencontre entre jeunes et chefs d’entreprise du bâtiment

Le mercredi 25 juillet à Lisieux, quartier de Hauteville (Calvados), était organisé un « café rencontre » entre chefs d’entreprises du bâtiment, avec lesquelles le Groupe Partélios travaille régulièrement, et des jeunes intervenus sur des chantiers éducatifs.

 


L’objectif était de présenter aux entreprises le rendu du chantier éducatif portant sur la rénovation de 4 cages d’escalier d’un immeuble du parc Partélios, qui a débuté en mai et se terminera en novembre. 

Ce chantier a été confié au Service d’Accompagnement et de Prévention (SAP) de l’Association Calvadosienne pour la Sauvegarde de l’Enfant et de l’Adulte (ACSEA). Il a été rendu possible suite au résultat très remarqué, tant par les locataires que par les collaborateurs de Partélios, d’un premier chantier lancé en décembre 2017 sur 2 autres cages d’escaliers.

Ce type d’actions s’inscrit en outre dans la convention d’application de l’abattement de la Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties (TFPB) sur le QPV d’Hauteville. 

Lors du café rencontre, les jeunes en insertion ont ainsi pu faire valoir leur expérience et la qualité de leur travail directement auprès des professionnels et leur remettre leur CV. Les échanges informels entre chefs d’entreprises et jeunes ont été fructueux, et devraient porter leurs fruits prochainement par une première embauche.
 

Equipe d'un chantier éducatif

 

Résidence alfi de Bailly-Romainvilliers fête ses 10 ans

ALFI

La Résidence alfi de Bailly-Romainvilliers fête ses 10 ans !

Cette résidence pour jeunes actifs, gérée par l’ALFI et propriété d’Antin Résidences, a ouvert ses portes en juin 2008, suite à la consultation du Groupe Arcade par Eurodisney pour la réalisation d’un programme d’hébergement social, en concertation avec ville de Bailly-Romainvilliers (77).

 


Cette résidence sociale, de 125 logements meublés et équipés, accueille des jeunes isolés de 18 à 35 ans, dont la situation professionnelle ou sociale ne permet pas l’accès à un logement pérenne. Beaucoup arrivent de province ou de l’étranger dans le cadre d’un travail, parfois temporaire, chez Disney, dont les parcs d’attraction sont situés non loin de la résidence. 20% des résidents sont orientés par la Préfecture. 4 logements plus grands accueillent des familles monoparentales. 

La présence accrue sur site de l’équipe de proximité (responsable de résidence et travailleur social), et l’accompagnement individuel et collectif, adapté en fonction des besoins, permettent d’intégrer les résidents dans leur logement, dans la résidence et dans le quartier, puis de favoriser la réussite de leur parcours résidentiel

A l’occasion des 10 ans de la résidence, un cocktail déjeunatoire, avec visites de logements, exposition et magicienne, a été organisé en présence de Mme Anne Gbiorczyk, Maire de Bailly-Romainvilliers et de M. Arnaud De Belenet, Sénateur de Seine-et-Marne. Ces derniers ont fait part de leur souhait de travailler davantage avec l‘ALFI et le Groupe Arcade, grâce au développement de nouvelles résidences pour jeunes actifs et de pensions de famille dans le département. En effet, l’association, qui y gère déjà 5 résidences (4 pour jeunes actifs et 1 pension de famille), et bientôt une 6ème (ouverture de la pension de famille de Lognes en 2019), est reconnue comme un acteur social de référence. Ainsi, Mme Le Maire a-t-elle terminé son discours par ces mots « On n’entend jamais parler de vous, c’est que cela se passe bien ! »

Pour en savoir plus sur la résidence de Bailly-Romainvilliers : Consulter

 

 

potager city à la SFHE

SFHE

« Parce que Bien Vivre, c’est aussi Bien Manger ! »

Attentive à la qualité de vie de ses résidents, la SFHE a noué un partenariat avec Potager City, spécialiste de la livraison de paniers potagers. Grâce à cette alliance, les locataires peuvent désormais profiter de produits frais issus de l’agriculture locale et rigoureusement sélectionnés livrés en bas de chez eux !

 


Avec la volonté de développer les services pour nos locataires, nous avons voulu trouver un nouveau service pour leur permettre de bien vivre et bien manger.

Ce nouveau service, facile, non obligatoire est un vrai un « plus » pour nos locataires. Ils sont libres de pouvoir de prendre des abonnements, sans engagement, avec la possibilité de décaler la réception d’un panier d’une semaine à l’autre et même de tenir compte de ses absences pour les vacances. Les locataires peuvent régler leurs commandes par CB en ligne sur une plateforme sécurisée ou encore en Tickets Resto.

Ils peuvent choisir leurs propres paniers, en ligne, parmi un choix de 10 à 15 propositions différentes qui changent chaque semaine.
Lors de la commande de leur premier panier, une réduction de 8 euros leur est accordée. En moyenne, la réduction sur tous les produits est d’au moins 30 %, en abonnement. Ainsi, un panier de 5 kg de fruits et légumes coûte autour de 13-14 euros.
Les paniers commandés sont livrés, à jour fixe, chaque semaine à l’endroit dédié dans la résidence (convenu entre la SFHE et POTAGER CITY). Ils sont fermés et portent le nom du destinataire, lequel pourra venir récupérer son carton librement.

La SFHE a commencé le déploiement de cette offre le 25 septembre 2018, avec une première résidence, L’Aigue Marine à Marseille. 
Une vingtaine d’autres résidences suivront, à Marseille, Bouc Bel Air, Venelles, au Crès, à Montpellier, Avignon, aux Angles, à Salon de Provence, Vitrolles ou encore Nîmes pour, petit à petit, étendre l’offre à tout le patrimoine SFHE (sauf Corse).  
Et les résultats de cette démarche ne se sont pas fait attendre … les premiers paniers commandés seront livrés ce jeudi 4 octobre à Marseille.
 

 

LE FOYER STÉPHANAIS

Coup de jeune sur les chantiers d’été du Foyer Stéphanais

Le Foyer Stéphanais, acteur de la vie locale, contribue à l’emploi des jeunes scolaires ou en parcours d’insertion.

 


Depuis plus de 10 ans, tous les étés, une organisation interne permet aux structures associatives qui œuvrent sur nos quartiers, de réaliser des chantiers jeunes. Le Foyer Stéphanais finance la rémunération des jeunes et fournit le matériel nécessaire aux travaux. L’association ou le service municipal encadre le chantier. 

Cet été, 4 chantiers jeunes ont été réalisés sur les communes de Cléon, Oissel (76) et Val de Reuil (27) avec une trentaine de jeunes.
Peinture des soubassements, des cages d’escaliers, réfection d’un local associatif, autant de chantiers qui montrent que les jeunes peuvent faire des actions positives aux yeux des habitants.

A ce dispositif, s’ajoutent les jobs étudiants.
Le Foyer Stéphanais privilégie, depuis plusieurs années, le remplacement du personnel d’entretien en congés par des étudiants désireux de financer leurs études ou d’avoir une première expérience professionnelle : cet été, 9 étudiants ont travaillé sur nos résidences (63 en 6 ans). 

 

FRANCE LOIRE

PRIX DE L’INNOVATION DU LOGEMENT SOCIAL : LES LAURÉATS 2018

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Local de l’Habitat, Orléans Métropole soutient la production de logements sociaux à travers, notamment, des aides financières qu’elle apporte aux projets de création et de rénovation de logements sociaux réalisés sur son territoire. Ce règlement prévoit également la création d’un prix de l’innovation annuel visant à impulser une dynamique dans la politique Habitat. Deux bailleurs sociaux se sont distingués, le 21 juin 2018, lors de la cérémonie de remise des prix de cette première édition.

 


Ce prix de l’innovation du logement social permet de mettre en valeur les initiatives locales des bailleurs sociaux, en valorisant des démarches collaboratives et participatives qui contribuent à faire une ville plus ouverte, plus durable et plus diversifiée.

Deux orientations sont examinées dans ce prix :

- La conception technique de l’opération à travers les innovations technologiques, techniques et architecturales relatives à la conception du bâtiment, au mode de réalisation, aux matériaux de construction visant à atteindre divers labels.

- La gestion sociale à travers les innovations sociales permettant de développer des services novateurs en phase avec les usages et les évolutions sociétales, grâce à de nouveaux partenariats.

Le jury (composé de représentants de 10 organismes et associations, et de 3 élus d’Orléans Métropole) a reçu les 3 bailleurs sociaux candidats et s’est prononcé sur le projet le plus innovant dans chacune des thématiques.
 

Gestion sociale : le projet de la SA HLM France Loire s’est distingué auprès du jury.

L’ancien site de l’IRESDA, Institut Régional pour Sourds et Déficients Auditifs à Saint-Jean-de-la-Ruelle, sera restructuré entièrement pour contribuer à la requalification et à la mixité de l’habitat dans le quartier. Ce programme, en partenariat avec l'APIRJSO, prévoit 15 chambres, 11 logements sociaux et 1 colocation et permettra de loger les personnes sourdes et malentendantes. Luminosité des pièces, zones d’ombre, tablettes numériques dans les ascenseurs et autres nouvelles technologies de communication : l’ensemble du projet a été pensé pour favoriser la cohabitation intergénérationnelle, le vivre ensemble et répondre aux contraintes liées au handicap (qui se traduit dans l’architecture et l’agencement du bâtiment).
Début des travaux : octobre 2018 - Fin des travaux : septembre 2019.

 

association rennaise Zéro de conduite

AIGUILLON CONSTRUCTION

Retour sur le projet « Flash Back, histoires d’un quartier »

Grace à l’association Zéro de conduite et au soutien d’Aiguillon, les habitants du square des Cloteaux ont pu être initiés, durant l’été, à la pratique de l’audiovisuel à travers l’écriture, le tournage et le montage de 7 portraits.

 


L'idée : réaliser des portraits d'habitants par d’autres habitants 
Encadrés par des membres de l’association, les participants ont pu être tour à tour scénariste, acteur, réalisateur, monteur, preneur de son… une expérience inédite pour la plupart des habitants.
« On ne pensait pas que ça pouvait prendre autant de temps et demander autant de compétences pour réaliser 30 secondes d’interview ! », témoigne un participant.

L’objectif : créer et développer du lien social autour de la création d’une œuvre 
Ce projet s’inscrit dans une démarche participative dont l’objectif principal est de créer du lien social entre les générations et les cultures. En réalisant le portrait de leur voisin, les habitants ont eu l’occasion d’échanger leur point de vue sur leur environnement, sur la mixité culturelle…une belle initiative valorisant l’expression collective.  « Le but de ce projet était aussi de faire vivre un dialogue entre les habitants, avec une véritable implication collective des habitants. Ces interviews constituent une trace et intègre à la mémoire collective et individuelle du quartier », nous explique l’association.
 

En savoir plus :
Association Zéro de Conduite
www.assozdc.canalblog.com/