ALFI, loger et accompagner pour un parcours résidentiel réussi

`
Flash initiatives locales
N°172
février 2019
Le Flash est un journal mensuel, dans lequel vous pouvez retrouver les initiatives locales, sociales et innovantes,
menées par l’ALFI, les ESH et sociétés coopératives HLM du Groupe Arcade.

Retrouvez dans ce numéro du Flash, les initiatives locales, sociales et innovantes, menées par l’ALFI et les ESH du Groupe Arcade : Aiguillon construction, Antin Résidences, France Loire, Mésolia, Norevie, SFHE.



inauguration de l'Espace Caribou

AIGUILLON CONSTRUCTION

Inauguration de l’Espace Caribou

Le 23 janvier, nous avons inauguré l’« ESPACE CARIBOU », local ressources à disposition des habitants pendant la réhabilitation de la résidence Canada à Rennes (35).

 


Cet espace de rencontres et d’informations, situé au rez-de-chaussée de la résidence, a la vocation d’accueillir les locataires désireux d’avoir des informations relatives au chantier ou recherchant tout simplement un peu d’écoute ou de tranquillité pendant les travaux. 

Des permanences hebdomadaires seront assurées par une animatrice Habitat des Compagnons Bâtisseurs de Bretagne.

Des animations et des ateliers y seront programmés tout au long des travaux.

 

la tour Obélisque

SCCI ARCADE

Mise en sécurité de la « Tour Obélisque »

La copropriété dite « Tour Obélisque », située à Epinay-sur-Seine (93), fait l’objet depuis juillet 2018, d’un arrêté préfectoral pour l’élaboration d’un Plan de sauvegarde.

 


IGH emblématique de 32 étages (94 mètres) et 163 appartements, la copropriété fait face à une situation financière des plus difficiles, avec des copropriétaires débiteurs à hauteur de 1 867 523 €.

A la suite de deux incendies d’origine criminelle survenus en juillet et octobre 2017, la copropriété a entamé des travaux d’urgence de mise en sécurité incendie pour un coût total de 3 297 745 € TTC, gérés par l’opérateur URBANIS et un administrateur judiciaire.

De manière exceptionnelle pour affronter l’urgence de la situation, ces travaux sont subventionnés par l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH), l’Etablissement Public Territorial Plaine Commune et le Conseil Régional d’Ile-de-France (CRIF) à hauteur de 3 297 712 €, soit 100%.

Dans le cadre du Protocole de Partenariat signé entre la SCCI-Arcade et le territoire Plaine Commune, mais aussi de la Convention signée avec le Conseil Régional d’Ile-de-France pour soutenir en priorité les copropriétés labellisées par la Région, le dispositif Cardéa Missions Sociales de la SCCI-Arcade a été sollicité.

Dans cette démarche, et pour accompagner la copropriété Tour Obélisque à Epinay-sur-Seine, la SCCI-Arcade s’est associée de manière volontaire à la SACICAP Bourgogne Nord, également membre du réseau PROCIVIS et qui conserve sa capacité d’investissement sur son territoire (Bourgogne – Dijon Métropole).

La SCCI-Arcade a donc procédé, le 6 décembre 2018, au préfinancement de 76% des subventions, soit 2 506 261 €. La SACICAP Bourgogne Nord est intervenue à hauteur de 24% soit 791 451€.

Grâce à la mise en place de ce préfinancement et l’intervention conjointe des deux SACICAP, la copropriété peut mener à bien son programme de travaux d’urgence et mettre l’immeuble aux normes de sécurité incendie.
 

 

ALFI

Accompagnement social : bilan 2018

L’ALFI dispose d’une plateforme sociale efficace et investie, représentant 20% des effectifs, et soutenue par des subventions des Conseils départementaux et d'Action Logement.

 


L'intervention des travailleurs sociaux en 2018

- 5 366 entretiens individuels réalisés  
- 1 031 personnes suivies 
- 1 764 permanences sociales réalisées
- 22 190 € d’aides financières obtenues

 

L'accompagnement individuel

Dans les résidences jeunes actifs

A Paris et dans l’Essonne, l’ALFI bénéficie d’une subvention ASLL* du Conseil Départemental pour le suivi individuel des résidents. En 2018,  140 mesures (mensuelles) ont ainsi été financées. Ces mesures permettent un suivi individuel afin de faciliter la bonne installation du ménage dans le logement temporaire (en veillant à la stabilité de l’emploi, des ressources, etc..) et afin de le préparer activement à accéder à un logement durable.
Dans les autres départements, l’accompagnement individuel est assuré par les travailleurs sociaux de l’ALFI en fonction des besoins. Cet accompagnement n’est pas financé dans le cadre du FSL**. Il permet d’accompagner des résidents en impayé de loyer ou rencontrant des difficultés budgétaires ou sociales et de les aider dans leurs recherches de logement définitif. 
1 263 permanences sociales ont été organisées sur les résidences jeunes actifs en 2018 et 900 résidents ont été accompagnés.

*ASLL : Accompagnement Social Lié au Logement
** FSL : Fonds de Solidarité Logement

Dans les pensions de famille

Les objectifs consistent à :
-    Favoriser l’appropriation du logement, la réinsertion et la vie en collectivité
-    Accompagner dans la stabilisation de la situation et l’autonomie au regard des démarches administratives et de la santé
-    Apporter une aide éducative budgétaire pour assumer les dépenses liées au quotidien
-    Permettre éventuellement le relogement
En 2018, 6 travailleurs sociaux sont intervenus au sein des pensions de famille, 481 permanences sociales ont été mises en place et 123 résidents ont été accompagnés.

Grâce à la convention signée avec les ESH Antin Résidences et CPH, 36 résidents ont été relogés dans le parc social en 2018, 52% relevaient des publics prioritaires DALO et 8% des Accords Collectifs départementaux. 

 

Les ateliers collectifs

Les travailleurs sociaux de l’ALFI animent également, avec les responsables de résidences, des ateliers collectifs dans les résidences jeunes actifs, dont le thème varie selon les besoins constatés. Les ateliers collectifs sont complémentaires des suivis individuels. Ils apportent une cohérence dans l’ensemble de l’action sociale au sein des résidences sociales. Régulièrement mis en place dans les résidences, ils portent sur des thèmes liés au logement (droits et devoirs, économies d’énergie, gestion du budget, recherche de logement…) mais aussi sur d’autres thèmes, notamment liés à la santé. Des partenaires extérieurs co-animent parfois ces ateliers (Veolia, AIDES, Action Logement…).

Consultez l’ensemble des ateliers collectifs : Consulter

 

La veille sociale

L’ALFI a développé une « veille sociale » capable d’apporter des réponses à des problématiques variées, observées sur l’ensemble des résidences qu’elle a en gestion.  L’objectif est la recherche de solution la plus adaptée à chaque résident et sa mise en œuvre. La « veille sociale » se réunit de façon mensuelle et en cas de situation urgente ou d’événement exceptionnel.  Un compte rendu est réalisé après chaque rencontre.

Les réunions mensuelles permettent de réaliser un suivi partagé de la situation des résidents éprouvant des difficultés prononcées. Parmi les situations évoquées, 78 % concernent des jeunes actifs et 22 % des résidents de pensions de famille. 

En 2018, 26 veilles d’urgence ont permis de traiter 25 situations liées à des difficultés urgentes et/ou importantes 
(64 % en résidences jeunes actifs et 36 % en pensions de famille.

Au total, ce sont 214 situations qui ont été abordées dans le cadre de ce dispositif en 2018.

En interne, cette « veille sociale » permet également la construction et la diffusion de « bonnes pratiques » professionnelles, en optimisant les compétences et les méthodes d’intervention :
- une réunion mensuelle d’analyse des pratiques professionnelles (soit 11 réunions en 2018), avec la présence d’un psychologue.
- la formalisation des plans d’action, à travers la mise en place de groupes de travail transversaux, qui permettent de professionnaliser les techniques d’intervention des collaborateurs de l’ALFI, en fonction des situations.

Enfin, la veille sociale est également destinée à répondre aux situations de crise (décès, agressions…) en proposant un accompagnement adapté aux différents publics (résidents et collaborateurs), en fonction de la situation.

Depuis 2013, une psychologue conseil intervient en veille sociale afin d’apporter un diagnostic sur la situation de résidents fragiles psychologiquement.  Nous avons mis en place 6 veilles sociale avec psychologue en 2018. Par ailleurs, la psychologue a pu intervenir à 5 reprise auprès des résidents et des salariés en raison de 5 décès de résidents. 42 résidents ont pu bénéficier de ce soutien lors des veilles de solidarité.

 

Disposer d’une plateforme sociale au sein de l’ALFI est un véritable atout pour l’association, afin de prévenir les impayés de loyer, aider les résidents à s’intégrer dans la résidence et dans le quartier, les soutenir dans leurs démarches et les amener vers l’autonomie et la stabilisation de leur situation sociale et professionnelle, afin qu’ils accèdent à un logement autonome. De plus, bénéficier d’une plateforme sociale en interne permet d’avoir des travailleurs sociaux ayant une très bonne connaissance des dossiers, travaillant en lien avec les responsables de résidences (d’où une connaissance globale de la situation des résidents) et effectuant des permanences au sein des résidences (grâce à cette proximité, les résidents n’ont pas à se déplacer, les rencontres sont plus régulières et la réactivité accrue).
 

 

habitants et partenaires lors d'un événement fédérateur

MÉSOLIA

Mésolia à l'écoute de ses locataires!

Réappropriation des espaces communs des résidences Alpilles et Vincennes, à Lormont (33).

 


Mésolia et Gironde Habitat développent activement un projet de réappropriation des espaces communs extérieurs par les habitants des résidences Les Alpilles (221 logements) et Vincennes (109 logements).

Ces espaces extérieurs sont diversement investis par les habitants. Certains, tel que le cœur d’îlot, font par moments l’objet d’usages déviants et sont peu utilisés le reste du temps. D’autres sont plus investis, comme la Composterie et l’aire de jeux.

Restaurer la convivialité

La réflexion menée dans le cadre de la mise en place de la Composterie en 2014 avait laissé apparaître le constat suivant : un sentiment des habitants que le quartier est moins animé et moins convivial qu’il y a quelques années. Les habitants déplorent un affaiblissement des liens sociaux et quelques incivilités qui participent à la tension des relations de voisinage.

Consolider le bien-vivre ensemble

Pour remédier à cela et poursuivre la dynamique amorcée avec la Composterie, Mésolia et Gironde Habitat lance une concertation auprès des habitants.

Objectif : établir un diagnostic partagé des usages de ces espaces et les attentes de ses utilisateurs et enclencher une démarche participative qui permettra de concevoir avec des habitants volontaires un projet commun de réappropriation des espaces extérieurs.

Après consultation Mésolia et Gironde Habitat ont retenu le collectif Mezzanine pour réaliser cette démarche. Le premier événement fédérateur a eu lieu le 11 décembre 2018. Une trentaine d’habitants et une dizaine de partenaires étaient présents. Ils ont pu échanger sur leurs idées, attentes et besoins autour d’un buffet offert par Mésolia.

 

les jeunes dansent au Foyer Stéphanais

LE FOYER STÉPHANAIS

L’actu des quartiers en 2019 au Foyer Stéphanais

La volonté de renforcer le lien social sur les quartiers et de favoriser la participation des habitants à l’amélioration de leur cadre de vie a conduit le Foyer Stéphanais à mettre en œuvre un axe social fort et une gestion de proximité de qualité : accompagnement social, aide au développement associatif, animation éducative et insertion par l’économique.

 


Ainsi, les animations 2019 sont programmées avec les communes et les associations :

- Bien dans son logement et Jardins partagés, avec le centre social de la Houssière le 17 avril à Saint-Etienne-du-Rouvray (76)
- Paysagisme comestible et Jardins partagés le 24 avril avec le mouvement citoyen « Les incroyables comestibles » et la Ville d’Oissel-sur-Seine (76)
- Semaine de l’innovation HLM le 5 juin à Cléon-les-Fleurs (76)
- Repas entre voisins et Bien dans son logement le 12 juin avec l’équipe du Contrat de Ville sur le quartier Eugénie Cotton à Saint-Etienne-du-Rouvray
- Repas entre voisins et Bien dans son logement le 19 juin sur le quartier Thorez à Saint-Etienne-du-Rouvray avec le Centre social Brassens 
- Challenge du Fair Play et Trophée des partenaires le 19 juin avec l’association Normandie Foot
- Olympiades le 3 juillet à Saint-Etienne-du-Rouvray avec le club athlétique Le Stade Sottevillais 
- Olympiades à Val-de-Reuil (27) le 18 septembre

 

le groupe d'enfants

FRANCE LOIRE

Ça bouge à Dauphine avec « Les Rendez-vous de la Gym » !

Ouvrir le monde des disciplines gymniques aux filles et aux garçons de 3 à 13 ans, c’est le défi que s’est lancée, il y a trois ans, l’équipe de l’agence France Loire d’Orléans (45).

 


Une cinquantaine d’enfants a participé à la première édition 2019 des « Rendez-vous de la Gym » ! Durant deux jours, ils ont testé leur agilité et leur équilibre tout en s’amusant avec divers agrès : tremplin, poutre, anneaux, sol,... sous le regard amusé de leurs parents, habitants France Loire. 

Organisé au cœur de la résidence Dauphine à Orléans, ce rendez-vous familial gratuit propose également de découvrir le gymnase de la Ville et de vivre des moments privilégiés avec les membres de la Société Municipale de gymnastique d’Orléans (SMO), qui encadrent l’événement. 

Bravo à l’équipe, défi encore réussi ! 


La République du Centre en parle ! 

Consulter